Tout d'abord merci à Patrick Armerding pour le partage de son roman, ce fut une lecture haute en couleur.

 

Titre : Joe Basianga, L'ultime secret

Tome : 1

Edition : Auto-édition

Nb de pages : 540

 

 

Source: Externe

Résumé perso : Joe Basianga n'est pas un homme comme les autres : en plus d'être un ancien tueur à gages de la CIA, il a le don de pouvoir paralyser ou hypnotiser quelqu'un simplement en le touchant. A travers ce premier tome, nous suivons un nouveau James Bond envahi par un pouvoir de vengeance. 

 

Avis perso : Mon avis oscille entre 2 sensations : une belle plume et trop de longueur. Je vais commencer par ce qui m'a dérangé pour finir par ce que j'ai aimé :)

Je ne relève qu'un seul point qui m'a dérangé dans tout le livre : ce sont les longueurs de manière générale. Elles se présentent sous deux axes : 

  • - Trop d'aller/retour entre le passé et le présent : Biensûr que grâce à eux on comprend les bases de l'histoire et la psychologie du personnage, mais pour ma part, il y en a beaucoup trop. 
  • - Des passages trop longs : je vais prendre un exemple pour illustrer mon propos : le chapitre 16 s'appelle "La course-poursuite", il fait 30 pages environ. Et bien, ce sont 30 pages que de course-poursuite ! Oui oui, l'auteur arrive à nous tenir en haleine pendant 30 pages autour de ça ! 

Pour résumer cet aspect, je pense que certaines pages auraient pu être raccourcies, on a l'impression d'avoir 2 ou 3 livres en 1 seul. C'est un peu à l'image d'un James Bond finalement : c'est long mais plein d'action.

 

Mais, cependant, il faut souligner un fait qui est très agréable : une super belle plume ! Là j'avoue que j'ai pris un plaisir énorme à lire ce livre. C'est fluide, on sait où on va, James Bond est présent par tout mais pas que ! La citation du film "mon nom est personne" m'a fait fondre (et pas à cause de la chaleur ^^ ). J'adore ce film et voir une référence dedans, je kiff ^^ Et je pense que c'est vraiment ça qui fait la différence dans ce livre, c'est que l'auteur sait de quoi il parle et il le fait bien. Un peu plus haut j'ai parlé des 30 pages de course-poursuite, c'est tellement bien décrit que l'on s'y croirait ! Autre passage avec une scène de torture : scène bien salace mais tellement bien écrite ... je fermais les yeux tellement je voulais pas voir ! Mais cela devient compliqué si on veut lire ^^

 

Niveau personnage : on a un personnage central et puis les secondaires qui tournent autour du principal. Tout est bien orchestré. Le personnage principal est Joe Basianga, alias James Bond. Ce n'est plus un simple fan de James Bond, c'est un vrai fanatique. Il fait tout comme lui : la boisson, le costume, les armes, jusqu'aux positions pour tirer qu'il fait en fonction de l'actueur qui a incarné James Bond. 

 

Bref pour résumer tout ça : c'est un bon roman, une très belle plume, l'effet espionnage est très réaliste, mais quelques longueurs un peu trop présente.