Je remercie Lydie A.Wallon pour m'avoir proposé son roman en lecture. 

 

Titre : Échanges Culinaires 

Auteur : Lydie A.Wallon

Édition : auto-édition

Nb de pages : 386

 

Source: Externe

RésuméMoi c’est Erin Auclert, vingt-quatre ans, standardiste… et zombie dès lors que j’ai été contaminée par le virus ZIO. Un faux pas et je serai directement renvoyée en détention, voire exterminée si je goûte à de la chair humaine. Or depuis que j’ai intégré le programme de réinsertion, chaque jour est une mise à l’épreuve puisqu’il me faut coexister avec les vivants.
D’autant que l’un d’eux me plaît énormément. Il s’appelle Kyan… comptable, geek et surtout follement appétissant. Mais puis-je aimer un homme que je suis susceptible de dévorer si je perds le contrôle ?
Dans un décor post-apocalyptique où le virus a décimé une bonne partie de la population mondiale, il me faut choisir mon camp, mes alliés et mes amours.

 

Avis : Bon, d'abord il faut le dire : tout ce qui touche aux zombies, à la SF, à du post-apocalyptique, je suis un peu allergique. Mais alors, pourquoi j'ai accepté la lecture de ce roman ? Parce que la couverture m'intrigait. Comme je l'ai dit honnêtement à l'auteure, avant d'accepter, j'allais réfléchir mais cette couverture... Elle me faisait grave de l'oeil. Donc je me suis lancée dans la lecture de ce roman rempli de zombies. 

Je ne peux pas dire que j'ai aimé ou pas aimé. Je n'ai pas adoré, je n'ai pas détesté, j'ai passé dans l'ensemble un agréable moment de lecture, mais ce n'est pas cela qui va me faire changer d'avis sur le genre et que je vais en lire plus ^^

 

Personnages : On gravite surtout autour de Erin : sa vie en tant que nouvelle zombie, son combat pour rester zombie de niveau 1, son amour naissant avec Kyan, son exil de Paris, ces joies et ses peines. De manière générale, c'est super bien écrit et les personnages sont bien structurés, sans trop tomber dans le cliché. Je n'ai pas de personnage préféré, mais on peut s'attacher à tous sans souci. 

 

Univers : On a un thème classique : les gentils contre les méchants, les zombies contre les non-zombies. Ce qui est intéressant je trouve, c'est d'avoir le point de vue d'un zombie. Par convention, on sait qu'un zombie c'est vilain et un non-zombie, c'est gentil. Et bien là on casse un peu le code avec le zombie gentil et le non-zombie méchant. Après je ne dis pas que l'univers est inversé totalement, mais c'est sympa ce point de vue (je vous rassure, il y a des zombies méchants et des non-zombies pas méchants)

Au final, on se retrouve un peu avec un thème à la Roméo et Juliette : un amour impossible parce que les personnages viennent de deux mondes différents. 

 

Message : En fonction du niveau de lecture, on trouve plusieurs messages. Moi je vais surtout en retenir 2 : un qui me plait bien et un qui me dérange.

Celui qui me plait : le message de tolérance, d'acceptation de l'autre différent. Car oui, on peut avoir un handicap invisible, être zombie, cela n'empêche pas d'avoir le respect d'autrui. Et j'aime bien ce message car finalement, il nous fait comprendre que si on prend le temps, si on ne s'arrête pas aux préjugés, on peut avoir de belles surprises.

 

Celui qui me dérange : On chope le virus avec de la viande "empoisonnée" . En gros, t'es un carnivore, tu risques de devenir un zombie, t'es végétarien/végan, top cool la vie, tu ne risques rien. Comment nourrir un zombie quand il n'a pas de viande ou de sang sous la main ? avec du soja... Bref, ce combat entre carnivore et végan me dérange. Oui je suis carnivore, je respecte les végétariens/végans mais faut pas nous mettre tout dessus aussi ^^ 

Donc ce message assez fort et récurent durant le livre m'a un peu dérangé.

 

Plume : c'est super bien écrit je trouve. N'étant pas une spécialiste du genre, je ne peux pas dire si tous les codes sont là, mais j'ai passé un agréable moment de lecture, c'est super fluide. La première moitié est un peu lente de mise en place mais la suite, ça explose facilement ^^ Bon après j'ai zappé certains passages parce que trop cruel ou trop dérangeant pour mes yeux mais franchement dans l'ensemble, je ne regrette pas d'être sortie de ma zone de confort pour le lire. Bon faut avouer que c'est surtout grâce à la couverture que je me suis lancée ! (oui vous l'aurez compris, je l'adore ^^ )

Et petit point que j'ai adoré : le titre des chapitres .... Gros gros clin d'oeil à Friends :p

 

 

Bref, bon petit roman qui je suis sûre plaira aux amateurs de zombie et de romance !