Merci encore aux éditions Ex æquo pour la confiance et pour leur beau catalogue de roman. 

 

Titre : La lune de métal

Auteur : Dumè Antoni

Éditions : Ex æquo 

Nb de pages : 224

 

Source: Externe

RésuméChris, une fillette de huit ans, est enlevée au domicile de ses parents, une nuit durant son sommeil. Elle n’est pas seule dans ce cas : d’autres enfants disparaissent de façon étrange, au point que le phénomène est qualifié de viral. Le ravisseur n’est pas un homme ordinaire. Il s’agit d’un avatar – dénommé Passeur – sévissant sur les réseaux sociaux autant que dans un jeu vidéo nommé Thalès. [coupure volontaire de ma part du résumé, car trop d'information révélée à mon goût]

 

Avis :  Bon, je vais finir par croire que les éditions Ex æquo ont bien cerné le type de roman que j'aimais lire, car encore une fois, c'est une pure pépite ce roman. J'ai été happée par cette lecture, je n'arrivais pas à lâcher les pages tellement je voulais savoir comment tout cela allait se terminer. 

 

Histoire : On navigue entre deux univers qui s'enchaînent très bien : le réel avec l'enquête et le virtuel avec Chris. L'enquête est classique, mais avec son lot de rebondissements, de suspense. Les deux enquêteurs principaux doivent comprendre comment la petite Chris a disparu, comment un jeu virtuel peut prendre le dessus sur la réalité. Le virtuel de Chris est-il si virtuel que ça ? Comment la petite fille va-t-elle s'en sortir ? Comment ce monde virtuel a l'air si réel ?

Voilà tout l'enjeu de ce roman : comment le virtuel s'immisce dans le monde réel et comment le monde réel dérive dans le monde virtuel. Ce n'est pas un véritable roman de SF, il y a juste la pointe qu'il faut dans l'histoire pour nous amener dans ce monde irréel. 

 

Personnages : Il n'y a pas un véritable personnage principal dans ce roman, car tout le monde a sa place avec plus ou moins d'importance. Ils sont tous bien construits avec leur force et leur faiblesse, ils sont tous cohérents sans tomber dans le cliché. Un petit regret pour la grand-mère, j'aurais aimé que ses rêves soient plus exploités ou nous donner une piste de pourquoi elle fait ce genre de rêve.

Mon personnage préféré ? Sans aucun doute Passeur. Tellement énigmatique que j'adore. Alors oui, ce n'est pas le gentil de l'histoire, mais pourquoi serait-ce toujours un gentil que l'on apprécie et le méchant que l'on déteste ? Moi, Passeur, c'est mon personnage, j'ai tellement envie d'en savoir plus sur lui, et de savoir pourquoi/comment ! Bon, je ne vous dévoile pas toutes les subtilités du roman, mais... J'espère qu'il y aura un deuxième tome pour éclaircir tout cela. 

 

Thème :  Dans ce roman, on a deux thèmes qui nous amènent à réfléchir au fur et à mesure de l'avancer de la lecture : les dangers d'internet et la technologie. En effet, qui se cache derrière un avatar ? Un influenceur ? On ne peut pas savoir, on ne peut pas faire confiance à tout le monde et il faut protéger les enfants de ces dangers. La technologie est aussi un danger pour la société. Non, je ne suis pas une anti-technologie mais j'avoue que moins j'en ai, mieux je me porte ^^ Et dans ce roman, la technologie a son importance puisqu'elle prend le dessus sur la réalité et que sans la technologie, on est bloqué. 

 

Plume : Très belle plume de l'auteur qui arrive à nous amener dans son univers, à nous faire voyager entre le réel et le virtuel de manière très fluide, à nous faire douter. Son fil rouge est clair et net, on ne se perd absolument pas dans son histoire, les rebondissements se font au bon moment, et la fin... et bien cette fin, je vous laisse la découvrir, mais moi j'en suis restée baba et je ne voulais pas croire que cela se terminait comme ça. 

Si vraiment je devais trouver des petits défauts, je dirai que par moment, c'est un peu long, mais je pense juste que c'est un mauvais effet de ma part, car j'avais hâte d'avoir la suite. Et je pourrais rajouter le résumé qui en dévoile trop, c'est pour cela que je l'ai volontairement tronqué. 

 

 

Bref, très très beau roman comme vous l'aurez compris, et je vous invite grandement à vous y jeter dessus !