Merci à l'auteur de m'avoir proposé sa nouvelle en lecture 

 

Titre :  La maison bleue

Auteur : Laurent Hunziker

Auto-édition

Nb de pages : 34

 

Source: Externe

RésuméUne petite fable, qui raconte l’histoire d’une jolie maison bleue perdue au milieu d’un désert de pierres noires. Une famille habite la maison, depuis longtemps... mais pour combien de temps encore, alors que le péril menace ? Courte fable, aussi courte que le temps qu’il reste à cette petite famille pour réaliser le danger et y faire face, réagir... Le pourra-t-elle ? Le saura-t-elle ? Le voudra-t-elle ?

 

Avis :  En lisant le titre, on ne peut pas s'empêcher de chantonner "C'est une maison bleue, adossée à la colline [...]" (San Francisco de Maxime Le Forestier) mais c'est une autre histoire que nous propose l'auteur. Une belle histoire qui amène à réfléchir sur nos actes, sur la nature, sur le futur. 

 

Histoire : Je ne vais pas dire beaucoup de mots sur cette histoire, car le texte étant court, je préfère que vous découvriez par vous-même de quoi il s'agit. Cependant, on a une très belle vision de la maison bleue : on part de loin, avec des généralités, pour arriver de très près avec la vie de la maison. 

 

Personnage : Une maison. Qui plus est, une maison bleue. Elle est belle, elle est vivante. Vivante dans tous les sens du terme : vivante par ses occupants, vivante par son histoire, vivante par le monde qui l'entoure et vivante par elle-même. Elle est le personnage principal de cette nouvelle et la famille n'arrive qu'en second plan. Mais qui va dominer à la fin ? Qui va gagner ? La maison ? La famille ? Aucun des deux ? 

 

Message : Tout en subtilité, l'auteur nous fait passer un message : si l'on ne prend pas soin de ce que nous donne la nature, nous ne sommes plus rien. Sans être une nouvelle à caractère politique ou autre, l'auteur nous fait prendre conscience, avec douceur, avec poésie, que les hommes ne sont pas les personnages principaux de cette histoire, de notre histoire, et que s'ils tentent de passer au-dessus de la nature, et bien celle-ci reprend ses droits. 

 

Plume : De base, je ne suis pas une adepte de ce genre littéraire, mais de temps à autre, je me laisse tenter. Eh bien, ici, aucun regret ! C'est une petite histoire qui se lit d'un seul jet (c'est un peu le principe de la nouvelle, je le reconnais), avec un caractère posé, poétique et qui amène à la réflexion. C'est très bien tourné, avec des phrases courtes et percutantes. Il y a beaucoup de description et celle-ci est amené de manière poétique que même les plus réfractaires comme moi, se laissent prendre au jeu. Vous l'aurez compris, l'auteur possède une belle plume et vaut vraiment le détour ! 

 

Bref, c'est une très belle petite lecture qui m'a été proposée et que je vous conseille également.